Livres d’artistes : ce que l’édition fait à l’art et à ses frontières

« Livres d’artistes : ce que l’édition fait à l’art et à ses frontières », in Éric Van Essche (dir.), Aborder les bordures : l’art contemporain et la question des frontières, Bruxelles, La Lettre volée, 2014, p.123-138. [+]



Les livres et les éditions d’artistes sont l’un des phénomènes les plus représentatifs du potentiel de dé-définition et de déterritorialisation qu’a l’art contemporain dans ses expressions les plus radicales : celles qui mettent à mal systématiquement les critères esthétiques et qui déplacent sans cesse les lieux et les conditions de réception des œuvres. Il s’agira ici d’analyser ces déplacements, qui opèrent autant aux frontières de l’art qu’aux niveaux des cadrages conceptuels délimitant les pratiques artistiques ou les catégories esthétiques. Ce faisant, il convient aussi de se demander ce que ces déplacements impliquent pour le commentateur. Car l’étude des publications d’artistes soulèvent des questionnements méthodologiques qui concernent les discours sur l’art contemporain en général : en effet, comment définir ce qui veut échapper à la définition sans l’altérer ou le trahir, comment expliciter ce qui invite à la contradiction ou au paradoxe en des termes qui en conservent la portée effective ? Autrement dit, comment saisir une pratique artistique qui se situe sur un terrain dont elle remet constamment en question les frontières ?