La Bibliothèque grise

Depuis 2015, Jérôme Dupeyrat et Laurent Sfar mènent en duo le projet La Bibliothèque grise. Cette « bibliothèque » est constituée d’un ensemble de ressources (livres, images, objets) à l’origine d’expositions, d’éditions, de films et de projets pédagogiques à travers lesquels ils explorent des phénomènes liés à la circulation, à la transmission et au partage des connaissances et des savoirs. À partir d’une posture d’ignorants curieux, en procédant par lectures croisées, et à travers de nombreuses collaborations, ils abordent des domaines hétéroclites, actuellement organisés selon 5 axes de lecture et de travail, intitulés d’après différents ouvrages : Une histoire de la lecture ; Enseigner et apprendre, arts vivants ; Une chambre à soi ; La parole mangée ; Habiter la terre.

 

De haut en bas : La Bibliothèque grise — Ch. 2 : La Réserve. Une collection proposée à l’usage par Jérôme Dupeyrat et Laurent Sfar, avec la collaboration de Cécile Dumas, Sandra Foltz, Jean Guillaud, Nicolas Lafon, et alii, Le BBB centre d’art, Toulouse, 24 janvier – 17 mars 2018 [Photos : Yohann Gozard] [+] ; La Bibliothèque grise — abstract, L’Adresse du Printemps de septembre, Toulouse, 23 novembre 2019 – 28 février 2020 [Photo : Aurore Clavier] ; La bibliothèque, la table et le vaisselier, avec Sandra Foltz, dans le cadre de l’exposition collective S’attabler (Eden Morfaux, Stéphanie Lacombe, Geoffroy Mathieu, Jérôme Dupeyrat, Sandra Foltz et Laurent Sfar), Le Pavillon Blanc, Colomiers, 1er février – 9 mai 2020.

 

S’éduquer ensemble, par l’intermédiaire du monde

« S’éduquer ensemble, par l’intermédiaire du monde », Esse arts + opinions, n°98 : Savoirs, hiver 2020, p. 22-31 [+]

L’art récent offre de nombreux exemples d’artistes ayant adopté des pratiques inspirées de la pédagogie, de l’enseignement ou de la recherche, en menant des enquêtes, en produisant des conférences-performances, en transposant leur activité artistique dans des situations ou des dispositifs pédagogiques, etc. Alors que dans les représentations sociales, tout comme dans la pratique, l’enseignement et la pédagogie sont souvent associés à l’image d’une personne qui, face à un groupe, transmet son savoir de façon plus ou moins verticale à des élèves qui participent de façon plus ou moins (in)active à leurs apprentissages, nombre d’artistes déjouent cette posture. Plusieurs ont su la tourner en dérision, mais on s’intéressera surtout ici à ceux et celles qui font de l’enseignement et de l’apprentissage en tant que pratiques artistiques deux démarches poreuses, voire réciproques, qui s’élaborent en groupes ou en communautés.
[à propos de Rainer Ganahl, Suzanne Lacy et Marie Preston]

Pédagogies critiques / pédagogies radicales & art

Tchat Twitter avec Irène Pereira (@Iresmo) dans le cadre d’une formation numérique sur les pédagogies radicales, juin 2019 : pédagogies radicales de l’art, pédagogies radicales par l’art, apports des pédagogies critiques et radicales à la pratique de l’art et de l’art à la pédagogie, etc. [+] [+]

Lectures croisées

« Lectures croisées », avec Laurent Sfar dans le cadre de La Bibliothèque grise, Initiales, n°10 – Maria Montessori, 2017, 4 p. [+]



Émancipation, autonomie, expérience, jeu… : l’art et la pédagogie ont en partage de multiples questionnements, soit que les artistes, pédagogues ou penseurs aient des cadres de pensée en commun, soit qu’il y ait entre eux de réels échanges voire influences. Les sources suivantes exposent quelques-uns de ces possibles échos à partir de lectures croisées au sein de « La Bibliothèque grise ». Cet ensemble de ressources constitué depuis 2015 est à l’origine de divers projets qui visent à explorer pratiques, espaces, objets et formes à travers lesquels sont transmis les connaissances et les savoirs.