La Radio *DUUU bout de la nuit

Série de quatre émissions radiophoniques animées par Alain Bublex, Frédérique Mehdi et Jérôme Dupeyrat, dans le cadre du Printemps de septembre 2018 à Toulouse.
Diffusion les 21-22 et 28-29 septembre 2018 sur *DUUU radio et sur RADIO RADIO Toulouse (106.8 fm) / Podcasts en ligne sur *DUUU radio [+]



21/09 [+] : Christian Bernard, Marc Bembekoff, Garance Chabert, Maxime Lamarche, Nina Childress, Virginie Yassef, Sylvain Azam, Lina Hentgen et Gaëlle Hippolyte pour Shrouded & The Dinner, Laurent Mareschal, Béatrice Cussol, Cédric Schönwald et Ivan Basso pour The Gertrud Bing Band.

22/09 [+] : Elodie Lesourd, Yvan Salomone, Jill Gasparina, Grégory Chatonsky, Lauren Huret, Samir Mougas, Camille Llobet, Ivan Basso et Cédric Schönwald avec Nicolas Cadet pour The Gertrud Bing Band, Christian Bernard, Romain Gandolphe, Lina Hentgen et Gaëlle Hippolyte, Florent Dubois.

28/09 [+]: Ange Leccia, Flora Detraz, Anna Holveck, Laurent Proux et Manuel Pomar, Ioa et Satyavan Beduneau, LZ Dunn et Anne-Laure Belloc, Marlène Saldana et Jean-Philippe Valour, Christian Bernard, Charlie Jeffery.

29/09 [+] : Lois Lajarretie, Thierry Madiot, Ekaterina Bunits, Brice Dellsperger, Philippe Decrauzat, Will Guthrie, Christian Bernard, Mélodie Bajo, Charlie Jeffery.

Réalisation et programmation : Loraine Baud en collaboration avec Jérôme Dupeyrat pour *DUUU. Technique : Julien Brulé / Théo Gayet

Image/sculpture

« Image/sculpture. Comment la sculpture fait image, ce que l’image fait à la sculpture », invitation éditoriale du réseau Documents d’artistes, 2014. [Lire]





Lorsque l’on parle d’image(s), parmi les diverses possibilités qui viennent à l’esprit — photographies, films, dessins, peintures, radiographies, images de synthèse, etc. —, la sculpture n’occupe pas la place principale, voire n’occupe aucune place. On conçoit volontiers qu’une sculpture puisse être la représentation d’une chose, mais il sera rare de l’appeler « image » pour autant. C’est que dans une logique de médium hérité du modernisme, la sculpture aurait davantage à voir avec les notions de volume et d’espace. Les arts de l’image et les arts de l’espace ou du volume semblent ainsi correspondre à deux pôles bien dissociés de la création artistique. Pourtant, l’art de ces dernières décennies a largement déconstruit ces catégories — ou du moins rendu poreuses leurs frontières —, catégories qui au demeurant ne sont pas antinomiques. C’est donc en relation à la notion d’image que l’on voudrait ici parler de sculpture, et c’est en deux sens qu’il est possible de le faire : dès lors, tout d’abord, qu’une sculpture « fait image », mais aussi lorsqu’une sculpture est traversée par des procédés ou des conceptions trouvant leur origine dans les médiums de l’image (autre que la sculpture elle-même).